Site intercommunal >>

Historique

2017

  • La Fédération fête ses 20 ans. Pour cela, un événement est organisé durant le mois de novembre sur le Champ de Mars de Montbrun-Bocage. Des stands associatifs, des ateliers, des projections etc... sont établis dans la lignée de l’objectif premier de Renova : transmettre les anciennes (et nouvelles) connaissances et pratiques sur le plant fruitier et ses fruits.

2016

  • Renova déménage ses bureaux de la mairie situé à 1 place du dôme à Daumazan-sur-Arize, vers le site des Ateliers Renova, sur la Zone Artisanale les Plagnes, au bord de la route de Montbrun-Bocage.
  • Trop compliquée à mettre en place, la publication de la Feuille du Verger est arrêtée.

2015

  • La Fédération participe à un projet de niveau européen lancé par le RSP (Réseau Semences Paysannes) : DIVERSIFOOD. C’est une recherche participative qui a pour objectif, à terme, la possibilité de produire une alimentation à base de la biodiversité cultivée. Dans ce cadre, Renova est chargée de la filière châtaigne pour l’identification, la caractérisation et les évaluations des qualités agronomiques, organoleptiques et commerciales des différentes variétés de châtaignes.
  • Dans le projet IDAA, Renova commence à intègrer des personnes ayant des projets de transformation de fruits et légumes. Le dispositif devient IDAAT (Insertion par le Développement des Activités Agricoles et de Transformation).

2014

  • Renova participe à un programme de lutte engagé par la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) contre le Cynips, un insecte ravageur arrivé de Chine qui attaque les châtaigniers. La FREDON coordonne les actions et se charge de l’élevage du Taurymus, le prédateur naturel du Cynips, qui sera ensuite introduit dans nos terroirs.
  • Le projet CASTAGNES se clôture et aura permis de rénover et de regreffer une multitude de châtaigniers. Cependant, le travail de revalorisation de la châtaigne dans le marché ariégeois continue.

2013

2012

2011

  • En partenariat avec le CPBR (Conservatoire du Patrimoine Biologique Régional), la Fédération lance un projet d’inventaire des variétés locales de châtaignes. Ce projet se fait également en collaboration avec l’ACRC (Aveyron Conservatoire Régional du Châtaignier) qui donne la méthodologie et aide à faire des tests de décorticage à l’institut technique d’Invenio.
  • Renova réalise un livret pédagogique pour les enfants.
  • La Chambre d’Agriculture des Hautes-Pyrénées lance un projet sur la châtaigne dont Renova est partenaire, avec 10 autres structures scientifiques et techniques.

2010

  • Renova lance le projet LEONARDO en collaboration avec le RSP (Réseau Semences Paysannes). Depuis 2007, Renova est adhérente de cet organisme qui défend les droits d’utiliser et de diffuser les variétés locales de fruits et légumes. L’objectif du projet LEONARDO est de mutualiser, au niveau européen, les programmes et les dispositifs de formation ainsi que les ressources techniques existants sur la gestion et la valorisation de la biodiversité cultivée. C’est également de partager les innovations techniques et socio-économiques, tout en multipliant les relations et les coopérations entre les partenaires.
  • La Fédération lance également le projet de réhabilitation de la châtaigneraie en Ariège nommé CASTAGNES. Il a pour but de rénover et de regreffer 300 châtaigniers afin de revaloriser autant l’arbre que le bois et le fruit. Le but final est de créer et de dynamiser une filière châtaigne en Ariège.
  • Le projet LEADER est clôturé. Dans ce cadre, Renova aura organisé 35 journées de formations.

2009

  • Renova collabore avec le GAL (Groupe d’Action Locale) Pays d’Ariège dans son projet LEADER. Son rôle dans ce projet consiste à organiser des formations pour des producteurs afin qu’ils arrivent, à terme, à développer des produits issus de l’arboriculture fruitière traditionnelle dans un objectif de valorisation touristique de ces produits.
  • La Fédération lance le projet VERGER PÉDAGOGIQUE qui a pour but d’être un outil d’éducation à l’environnement. Dans ce cadre, Renova a participé à 206 animations pédagogiques.
  • Renova a organisé une journée porte ouverte en novembre.

2008

  • Renova inaugure le nouveau bâtiment des Ateliers Renova. Il est muni d’un atelier de transformation et de production de jus et d’un laboratoire de transformation et de production de confitures, de soupes et de conserves.
  • Les différentes visites et le travail fait dans le cadre des Fermes de Démonstrations du réseau INPACT Midi-Pyrénées se terminent.
  • Les projets de réhabilitation BARBAZAN et SAURAT sont clôturés.
  • Dans le cadre du projet ROUTE DES VERGERS, La Fédération réalise le troisième et dernier ouvrage de la série des Cahiers Renova. Il s’intitule Cahier Renova n°3 Le Patrimoine Fruitier en Ariège.

2007

  • Après avoir loué le terrain des Ateliers Renova à la Communauté de Communes de l’Arize, Renova l’achète définitivement, ceci dans le projet d’une construction en parallèle de la pépinière et du verger d’expérimentation.
  • La Fédération lance la construction du Pôle Technique et de Développement Renova. Il s’établit sur le terrain des Ateliers Renova, d’une surface de 9000 m², sur la Zone Artisanale les Plagnes, au bord de la route de Montbrun-Bocage, à Daumazan-sur Arize. C’est un bâtiment d’une surface de 260 m² destiné aux Ateliers Renova qui sera réservé pour cinq activités :
    • un atelier de transformation et de production de jus
    • un laboratoire de transformation et de production de confitures, de soupes et de conserves
    • le stockage des fournitures (bouteilles, verrines, capsules, paillage, tuteurs, plants, protection gibier etc...)
    • le stockage et l’entretien du matériel en prêt
    • l’accueil du public, des bureaux et de la vitrine Renova
  • Le projet CAUMONT est clôturé. Il aura permis de rénover 61 arbres et de replanter 243 arbres.
  • Dans le cadre de Monts et Vergers, Renova participe à la journée "montagne" au Carol, sur Massat. Elle concerne le projet de restauration de 300 m² de murs et construction en pierres sèches.
  • Dans le cadre du projet ROUTE DES VERGERS, la Fédération réalise le Cahier Renova n°2 Les Oiseaux de nos Vergers.

2006

  • Renova commence à publier la Feuille du Verger, un bulletin trimestriel envoyé aux adhérents qui retrace chaque activité de la Fédération (compte rendu des Assemblées Générales, formations, projets etc...).
  • Dans la lignée de l’ancien projet LEADER, Renova entame l’opération expérimentale Monts et Vergers dans le Volvestre et le Massatois. Son objectif est de développer les visites d’un public (local, consommateurs, touristes etc...) sensibilisé au patrimoine cultivé chez les producteurs.
  • Dans le cadre du projet ROUTE DES VERGERS, la Fédération réalise son premier ouvrage, le Cahier Renova n°1 La Multiplication des Plants Fruitiers en Pépinière ainsi que les affiches Renova.
  • En collaboration avec la Fédération Pastorale de l’Ariège, l’ANA, le PNR (Parc Naturel Régional) des Pyrénées Ariégeoises et le CREN (Centre Régional des Espaces Naturels), Renova participe à :
    • la réhabilitation des terrasses et des murs en pierres sèches
    • l’organisation de sorties nature, de sorties pomologiques
    • l’installation d’abris pour chauve-souris
    • la création d’inventaires sur les oiseaux et les plantes
      etc...
  • Le chantier de taille, projet VIELLE AURE, est clôturé au bout de la deuxième année consécutive.
  • La Fédération déménage son siège social de 5 rue Trinqué, à Saint-Girons, vers la mairie de Daumazan-sur-Arize, à 1 place du Dôme.
  • Le projet RESTAURE est également clôturé. Il aura permis de rénover 650 arbres fruitiers et 200 châtaigniers et de replanter 870 jeunes plants.

2005

  • Renova démarre la mise en place d’un verger, d’une jauge (bac à sable) pour le point de distribution de la Commande Groupée ainsi que d’une pépinière sur le site des Ateliers Renova, sur la Zone Artisanale les Plagnes, au bord de la route de Montbrun-Bocage, à Daumazan-sur-Arize.
  • La Fédération met en place un règlement sur le prêt de matériel qu’elle effectuait depuis ses débuts. La location de matériel devient ainsi un service à part entière proposé par Renova.
  • Renova développe son pôle de compétence technique en mettant en place, en parallèle des programmes de formations proposés et des partenariats établis dans le cadre du projet ECOVERGER, une bibliothèque technique.
  • Le projet ECOVERGER se clôture. Il aura permis à Renova d’établir des liens avec les divers partenaires qui ont de bonnes compétences en arboriculture traditionnelle.
  • La Fédération lance le projet IDAA (Insertion par le Développement des Activités Agricoles). Celui-ci fait suite au partenariat avec le Conseil Général de l’Ariège sur l’accompagnement de personnes précaires dans le cadre du PDI (Plan Départemental d’Insertion) et possède plusieurs volets :
    • un aspect social pour l’accueil, le suivi des personnes et leur accompagnement auprès des instances sociales
    • un aspect axé sur la formation et les connaissances techniques ainsi que l’expérimentation sur le terrain
    • une mise en place d’aides individuelles concrètes : des prestations, des aides à la mobilité, du prêt de matériel etc...
  • En parallèle du projet RESTAURE mais dans la même optique de réhabilitation, les projets CAUMONT, VIELLE AURE, SAURAT et BARBAZAN sont lancés.
  • Dans le cadre de la professionnalisation de Renova, un Bon de Commande et un Catalogue sont créés pour la Commande Groupée.

2004

  • Renova lance un projet qui prend la suite du projet LEADER : RESTAURE. C’est un projet de réhabilitation durant lequel la Fédération effectue la rénovation ainsi que la replantation de 600 arbres et 150 châtaigniers. Ces actions sont faites sur la Vallée du Saurat, du Vicdessos, du Séronnais et dans le Massatois.
  • La Fédération organise la première série de formations en partenariat avec VIVEA et le CFPPA. Ces formations portent sur la Plantation, la Taille douce, la Rénovation et le Greffage. Des formations dans des domaines de plus en plus diversifiés seront ensuite organisées chaque année.
  • La Fédération lance également le projet ROUTE DES VERGERS. Dans ce cadre, Renova met en place 30 journées d’animations en liaison avec le projet RESTAURE, durant lesquelles du jus, des plantations, de la taille et du greffage sont fait. Six journées de formations en partenariat avec VIVEA sont également organisées ainsi que le démarrage de la réalisation des Cahiers Renova, une série de dossiers thématiques qui feront le point sur les connaissances acquises (ou réacquise) sur le patrimoine fruitier.

2003

  • La Fédération lance le projet ECOVERGER qui a pour objectif d’évaluer les atouts des systèmes agro-forestiers constitués par les vergers haute-tige et de proposer les dispositifs d’expérimentation et de valorisation à mettre en place dans ce type de production. Ce projet regroupe 12 partenaires portuguais, espagnols et français sous la conduite de SOLAGRO.
  • Renova lance également le PDI (Plan Départemental d’Insertion), un projet d’accompagnement des utilisateurs précaires (rmistes et chômeurs) des Ateliers Renova. Les actions sont :
    • la prise de participation au capital de la SICA pour 700 €
    • l’achat de plants de petits fruits pour développer la production des utilisateurs
    • l’achat de matériels individuel et collectif
    • l’apport de supports techniques et de formations à la production de petits fruits, maraîchages et/ou semences
  • En parallèle, la Fédération lance le projet ESSAIMAGE qui vise à transposer la démarche de Renova vers d’autres territoires. Les groupes intéressés et visés par ce transfert sont nombreux.
  • Renova participe, avec plusieurs partenaires (FRCIVAM, ADEART, AFOG, SOLAGRO, ACCUEIL PAYSAN, GDAB, UNIMATE...), à la création du réseau INPACT Midi-Pyrénées. Il a été créé dans le cadre des Fermes de Démonstrations, un ensemble de 24 exploitations (dont deux à Renova : celles de José Clivillé et de Charles Daffis) en agriculture durable dont l’objectif est destinée à l’information et la promotion de procédés auprès des agriculteurs.

2002

  • En décembre 2002, 45 producteurs forment une SICA (Société d’Intérêt Collectif Agricole) : les Ateliers Renova. Son siège social est situé sur un terrain de 9000 m² loué par la Communauté de Communes de l’Arize, sur la Zone Artisanale les Plagnes, à Daumazan-sur-Arize.
  • La Fédération a lancé le projet VERGERS SOLIDAIRES. Dans ce cadre, Renova aide une dizaine de communes et d’associations ayant un projet de verger solidaire qui seront :
    • partagés et gérés de façon collective
    • ouverts à des publics qui n’ont pas habituellement accès aux arbres fruitiers
    • un lieu de rencontre, d’échanges et de pratiques
    • un lieu de convivialité et de partage où se réinventent les pratiques d’entraide et de solidarité
      Dans ce cadre, Renova leur apporte :
    • une assistance technique pour la conception et l’implantation du verger
    • la fourniture des plants, préparés par les pépiniéristes du réseau Renova
    • la formation aux techniques de base pour planter, tailler et conduire les arbres
    • une aide à la rénovation dans le cadre de la reprise d’un verger existant
  • La Fédération est rentrée dans l’Union Pomologique de France créé par l’AFCEV (Association des Conservatoires Français d’Espèces Végétales).
  • Renova est également rentré dans le Comité de Développement du Pays Couserans et participe notamment au groupe de travail sur les produits du terroir.

2001

  • Les projets FGER et LEADER entamant leur dernière saison, un bilan global a été fait sur le résultat très positif de leurs actions, commencées dès 1996. Ils auront permis :
    • la rénovation de 4000 arbres
    • la replantation de 4000 jeunes plants
    • la description pomologique d’une centaine de variétés
    • la mise en place de quatre ateliers gérés collectivement
    • de nombreuses animations dans les écoles, les foires et les expositions
    • le déroulement d’une centaine de journées de formation en collaboration avec les Chambres d’Agriculture de l’Ariège et de la Haute-Garonne
  • La Fédération organise une soirée à Sainte-Croix Volvestre en février. Les bénéfices de cette soirée sont reversés à l’association Pour Moro dont Renova est adhérente depuis 1999. Cette association a pour but d’aider cette même région du Pérou à y développer une arboriculture fruitière.
  • Dans le cadre du projet d’un réseau régional de Fermes de Démonstration en agriculture durable destiné à l’information des agriculteurs, la Fédération propose deux exploitations : celle de José Clivillé et de Charles Daffis.

2000

  • La Fédération a participé à la manifestation Euro Pomme 2000. Cette manifestation se déroule durant le mois d’octobre pendant trois jours à Auxerre. Elle regroupe les principaux acteurs régionaux sur la sauvegarde des fruits ainsi que certains européens.

1999

  • Le Collège Individuel est créé. Durant les Assemblées Générales de la Fédération, il a les mêmes droits qu’un ou plusieurs membres actifs (association) et est composé de personnes physiques. Les voix délibératives des membres individuels sont comptabilisés séparément et ramenées en proportion des choix exprimés à l’équivalent de pouvoir d’un ou plusieurs membres actifs.
  • Les actions de Renova s’étendent sur le Séronnais et le Comminges. La Fédération couvre ainsi une vingtaine de cantons entre la Vallée de l’Arize et celle de la Garonne.

1998

  • Le projet de réhabilitation est transformé en deux projets de recherches et de sauvegardes subventionnés par des fonds européens : les projets LEADER et FGER. Ils sont exercés dans l’Ariège et la Haute-Garonne.
  • Renova met en place un réseau de pépiniéristes. Avec cette mise en place, elle créé la Commande Groupée, une vente d’arbres fruitiers et de matériel arboricole organisée chaque hiver. Les membres de ce réseau sont chargés de fournir la Fédération en plants fruitiers pour chaque Commande Groupée.

1997

  • Toutes les associations investis dans les différentes activités (le projet de réhabilitation, l’inventaire et les prestations avec l’atelier mobile) décident de se réunir en une fédération.
    C’est ainsi que au jour du 18 Septembre 1997 est créée la Fédération Renova dont le siège social se situe sur 5 rue Trinqué, à Saint-Girons.

1996

  • Un projet de réhabilitation est lancé. Il a pour but de restaurer les anciens vergers sur le Mas d’Azil, Sainte-Croix Volvestre et Montbrun Bocage. Dans ce cadre, des journées de formations sur l’arboriculture sont également organisées.
  • Parallèlement, une CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole) est montée dans le but d’utiliser un atelier mobile dans différentes foires et collectivités pour y presser des pommes afin d’obtenir du jus. Ceci principalement dans l’objectif pédagogique de sensibiliser les personnes aux anciennes pratiques et connaissances sur le fruit et son jus.

1995

  • Un collectif de plusieurs associations dont le dénominateur commun est la revalorisation de l’ancien patrimoine fruitier local lance la création d’un inventaire qui répertorie toutes les variétés de ce patrimoine.